Sophrologie & Acouphènes

Qu’est-ce que l’acouphène?


L’acouphène est le nom qu’on donne au phénomène de bruits perçus par les oreilles, et/ou à l’intérieur du crâne, et ce en l’absence de tout son extérieur.

On le décrit souvent comme un bourdonnement dans les oreilles.

On peut également le décrire comme :

- le son émit par un échappement d’air, de l’eau qui coule ou l’intérieur d’un coquillage;

- un son de chuintement (serpent), de grondement, de sifflement, de gazouillis, de cliquetis, de grésillement, de musique, de sonnerie ou de fredonnement;

- plus de 350 000 Canadiens souffrent d’acouphène.

 

Quelles sont les causes de l’acouphène?

 

On ne connaît pas la cause exacte de l’acouphène.

Les problèmes susceptibles de provoquer l’acouphène ou de l’amplifier sont les suivants :

- un bouchon de cérumen (cire) ou la présence de corps étrangers dans le canal auditif;

- des infections des oreilles ou des sinus;

- la maladie de Ménière;

- une blessure à l’oreille, à la tête ou à la nuque;

- l’otosclérose, c’est-à-dire la croissance de l’os qui entoure l’oreille moyenne et l’oreille interne;

- l’exposition à des bruits intenses;

- une perte d’audition en raison du vieillissement;

- une maladie cardiovasculaire comme des artères obstruées ou un anévrisme;

une maladie du système nerveux central comme la sclérose en plaques;

- certains types de tumeurs;

- l’anxiété, la dépression ou le stress;

- l’excès de tabagisme;

- un désalignement de la mâchoire;

- des troubles de la thyroïde.

 

Comment diagnostique-t-on l’acouphène?

 

Votre professionnel de la santé vous posera des questions au sujet de vos symptômes et vous examinera. Selon les autres symptômes que vous présentez, vous pourriez subir l’un ou plusieurs des examens suivants :

- un test d’audition;

- une radiographie de votre tête;

- une angiographie (examen des vaisseaux sanguins);

- un tomodensitogramme (scan) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) de votre tête.

 

Comment traite-t-on l’acouphène?

 

Habituellement, l’acouphène se résorbe graduellement avec le temps.

S’il persiste, votre professionnel de la santé pourrait vous recommander les traitements suivants :

Des aides à l’audition si vous avez une perte d’audition;

Une technique de relaxation visant à vous aider à contrôler certaines fonctions de votre corps comme votre pouls, votre tension musculaire ainsi que l’activité de vos ondes cérébrales.

 

La sophrologie

 

La sophrologie s’inscrit de façon la plus efficace dans le suivi du patient par une équipe pluridisciplinaire : le médecin ORL, l’audioprothésiste, et bien entendu le sophrologue.

 

Par ailleurs, le patient peut également être pris en charge par un ostéopathe, un médecin acupuncteur et un thérapeute en thérapies cognitives et comportementales.

 

La sophrologie va intervenir à deux niveaux :    

  1. sur le système nerveux (relâchement musculaire, détente)
  2. sur le système limbique (gestion des émotions)  

 

Les 5 clés :

  1. savoir mieux respirer
  2. prendre le temps de se détendre
  3. harmoniser ses 5 sens
  4. avoir un sommeil de qualité
  5. mieux gérer ses émotions

 

Un réel “mieux vivre” par les techniques de la sophrologie :

  1. mettre à distance les bruits parasites,
  2. apprivoiser les sons et les bruits,
  3. retrouver un sommeil apaisé,
  4. mieux gérer ses émotions,
  5. respirer pleinement,
  6. se détendre et prendre du temps pour soi.

 

La sophrologie contribue à mettre en place le processus d’habituation* et permet ainsi à la personne acouphénique de retrouver une meilleure qualité de vie.

 

*On dit qu’il y a “habituation” lorsqu’un stimulus de quelque nature que ce soit, n’entraîne plus aucune réaction du système nerveux.

 

 

 







Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Hypnose, EMDR-DMS, Biofeedback et Sophrologie, psychothérapies integratives