RETOUR VERS

Lev Vygotski

ZONE DE VYGOTSKI

 

Pour Lev Vygotski, la capacité à réfléchir et à raisonner est en grande partie le produit d'un processus social.

Les jeunes enfants peuvent faire très peu de choses tout seuls et aprennent en interagissant avec les autres. En prenant part aux activités sociales en compagnie de "tuteurs" ou d'"instructeur expert" tels que les parents et les professeurs, ils avances vers l'indépendance et l'autonomie.

 

Cela implique une transformation progressive de leurs capacités intellectuelles : le processus de résolution des problèmes prend initialement place dans le cadre social, mais est "intériorisé" a mesure que l'enfant apprend par l'exemple.

 

Considérons la désignation par le doigt : au début ce n'est qu'un geste indicatif, la tentative échouée du bébé de saisir quelque chose hors de portée.

Quand  la mère voit son bébé montrer du doigt, elle l'aide et indique parfois elle même l'objet. Le bébé apprend ainsi à pointer vers un objet hors de sa pportée, puis il regarde sa mère. Le geste signale à sa mère qu'il veut cet objet là.

 

La "zone proximale de développement" de Vygotski désigne le niveau de développement potentiel que l'enfant est capable d'atteindre avec l'aide d'un adulte à un certain moment, pour l'activer seul par la suite.

Les tests de QI ne peuvent donc pas donner la mesure des capacités véritables et totales de l'enfant, car ils indiquent uniquement ce que celui ci peut faire sans aide.

 

 

 

 

 

sources : 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories en psychologie de Christian Jarret aux éditions "Le courrier du livre"

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Hypnose, EMDR-DMS, Biofeedback et Sophrologie, psychothérapies integratives