RETOUR VERS

Elizabeth Loftus

FAUX SOUVENIRS DE LOFTUS

 

Lors de sa campagne américaine de 2008, Hillary Clinton avait évoqué sa visite de 1996 en Bosnie :"Je me souviens avoir atterri sous le feu des snippers. Il devait y avoir une sorte de cérémonie d’accueil…mais à la place, nous avons couru tête baissée. »

 

En fait, les photographies de la visite montrent qu’il n’y avait pas eu de coups de feu et que la cérémonie habituelle eut bien lieu. Hillary Clinton avait admis s’être trompée, elle gardait un souvenir différent.

 

Tout un chacun peut se rappeler un tel faux souvenir car, loin d’être gravée dans la pierre, notre mémoire est pareille à une reconstitution, facilement déformée et très malléable.

 

La psychologue Elizabeth Loftus est la pionnière dans ce domaine.

 

Son travail, qui fait école, reposait sur des interviews à propos d’incidents de l’enfance des participants à ses études – incidents rapportés à l’équipe de recherche par leurs parents.

Parmi quelques véritables expériences d’enfance, Elizabeth Loftus avait introduit un incident totalement imaginaire où le participant s’était perdu dans un centre commercial.

Au fil de plusieurs entretiens, environ un quart des participants avaient fini par croire que cet incident imaginaire s’était effectivement produit, au point qu’ils avaient enrichi l’histoire de détails venant de leur propre « mémoire ».

 

 

 

 

 

sources : 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes théories en psychologie de Christian Jarret aux éditions "Le courrier du livre"

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Hypnose, EMDR-DMS, Biofeedback et Sophrologie, psychothérapies integratives